2014 Festival d’Histoire de l’Art: Quand les artistes contemporains se font collectionneurs de mémoires

Tandis que la culture de consommation a augmenté considérablement depuis les années soixante, les conflits politiques ont dégradé la culture matérialiste. Les artistes contemporains collectionnent des objets et témoignages quotidiens pour rassembler des mémoires collectives, et donner une charge émotionnelle aux transformations historiques.

Cette table ronde, consacrée à la collection comme stratégie artistique de réflexion historique, se propose d’examiner le travail de Sophie Calle (France, 1953), Vladimir Peric (Serbie, 1945) et Claire Fontaine (« collectif » fondé à Paris en 2004), trois artistes qui collectionnent des éléments de mémoire collective. En rassemblant des objets et souvenirs disparates, ces artistes-collectionneurs leur confèrent un sens nouveau et les transforment en symboles des bouleversements historiques qui ont marqué ces dernières décennies, de la chute du bloc soviétique à la récente crise financière. Mais loin de combler une absence, ces collections ethnographiques ne font au contraire que souligner une perte : celle de la stabilité économique et de l’identité nationale.

Chair:  Lily Woodruff 

Speakers:

La Collection en tant que médium : la subversion de l’archive chez Sophie Calle
Rachel Boate. NYU Institute of Fine Arts

La Collection comme une re(construction) de la réalité et de l’identité de soi
Milica Stojanov. Museum of Contemporary Art, Belgrade

Claire Fontaine, Rédemptions
Liam Considine. NYU Institute of Fine Arts

Time: 06/01/2014, 1:30 PM—3:00 PM

Location: Théâtre Municipal, Foyer